« C’est moi ! » de Benoît Lelong – Chronique littéraire

Je tiens tout d’abord à remercier chaleureusement l’équipe des Editions Baudelaire et plus particulièrement Anne, qui a fait preuve d’une extrême gentillesse lors de nos échanges. Attendez vous à découvrir plusieurs oeuvres de cette maison d’éditions 🤗

Aujourd’hui, je vous présente « C’est moi ! » de Benoît Lelong.

18788299_1617476781598407_1116521397_n



Quatrième de couverture

Déborah chute du cinquième étage. Suicide ou meurtre ? L’enquête parait simple. La routine semble t-il. Pourtant à la question : 

« Qui a commis cet acte ?  » 
« C’est moi ! » répond l’un, « C’est moi ! » répond l’autre. 
Et puis Jean, qui est-ce? Que vient -il faire dans cette affaire ? La réalité est-elle vérité ? 
C’est une histoire de la vie avec ses joies, ses peines, ses envies. On pleure, on rit de la jeunesse, de la vieillesse, du temps qui passe, de la mort et, bien sûr, de l’Amour aussi. 
Avec poésie, tout simplement la vie.



Qu’en ai-je pensé ? 

Vous commencez à me connaître, j’ai un petit faible pour les thrillers. Juridique, psychologique, politique (et même historico-ésotérique !), je dévore tout ! 

Lorsque j’ai découvert cette première de couverture, je l’ai trouvé particulièrement intéressante et j’ai très rapidement voulu en savoir plus sur l’histoire. Le synopsis est assez intrigant : on nous parle de mort… mais aussi de vie, du temps qui passe mais tout en poésie ! Alors, thriller ou pas thriller ?

L’incipit nous donne le ton du livre. Dès les premières lignes, j’ai été plongée dans l’histoire :

 » Braoum… !
Un choc? Du mou sur du dur.
De l’acier, du verre. Silence.
Le corps est tombé sur la moto. « 

Dans ce petit livre d’une centaine de pages, on y trouve une critique acerbe de la société sous différents points de vue.

Il y  a également Jérémy, ce personnage énigmatique, tantôt amant tantôt ami, qui est-il vraiment ? Une drôle de personne…

Il pleure un suicide pour ensuite s’accuser de meurtre.

« Elle était comme un désert. Aride, lourd, immobile, mortel. Je suis devenu comme une tempête. Brutale, explosive, ravagée, mortelle. Mortelle. Mort. Ainsi va la vie. Ainsi est allée sa vie. Je l’ai jetée par dessus bord. » 

Et ce Jean? Oh ce Jean… 78 ans et si émouvant. Il y a parfois des personnages qui nous font regretter qu’ils ne soient que fictifs.. C’est le cas de Jean.

« Sans oublier la mémoire, eh eh, le comble… Là aussi, pas dans les normes. Et alors ? L’oubli pour moi c’est ma sauvegarde pour pouvoir vivre. C’est même de l’art. Vivre le moment présent, l’apprécier plutôt que de déprécier le temps qui passe… avec ses bonheurs, ses malheurs… ses aléas, ses vilénies... »

Plus toute sa tête certes… Mais très attachant. Son ultime confession vous fera réfléchir, sans aucun doute !

Mais je ne vous en dit pas plus… Sinon que vous devriez aller le découvrir par vous même.

Ce petit livre vaut la peine d’être lu, relu, dévoré.
Ce petit livre vaut la peine d’être aimé.

« Je suis heureux, je pars heureux pour la rejoindre, n’est-ce pas un beau projet ? » 

Publicités

3 réflexions sur “« C’est moi ! » de Benoît Lelong – Chronique littéraire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s