« Les Papyrus oubliés » de Jean-Pol Samain – Chronique littéraire

ATTENTION : RÉCIT FICTIF

Un grand Merci aux Editions Poussière de Lune pour cet envoi !
Ce fut une lecture très intéressante et enrichissante.

Capture d’écran 2017-06-14 à 23.14.11.png



Quatrième de couverture

Mickhaèl, un entrepreneur travaillant sur un chantier à Nazareth, découvre malgré lui un étrange coffre. Les travaux sont retardés par la visite de Myriam Netzer, une jeune archéologue et d’Amir Uzan, un inspecteur de l’Autorité Nationale des Antiquités d’Israël. Ceux-ci font exhumer le coffre. Après ouverture, ils y découvrent une série de mysterieux papyrus datant de l’Hérodienne, une période très trouble pour la Judée et la Galilée. Le Docteur Alexandre Kloner est alors chargé de diriger les équipes de restauration et de traduction. Les textes qu’ils vont déchiffrer deviendront vite lourds de sens et très embarassants pour le monde chrétien.



Qu’en ai-je pensé?

J’ai plongé dans le temps et découvert les prémices de la religion catholique deux millénaires avant notre ère.

À l’intérieur du coffre découvert par Mickhael : des papyrus, derniers témoignages d’un homme de foi, Yossèf – autrement nommé Joseph -. Il révèle au Monde que Myriam (ou Marie…), son épouse, mère de Dieu, a enfanté des jumeaux… Jésus aurait eu un frère !

J’ai été élevée dans la religion catholique et j’ai de ce fait étudié la Bible avec les personnages emblématiques de Jésus, Marie, Joseph, Jean-Baptiste ou Élisabeth. Dans cette histoire, point de noms tels que ceux-ci. Nous rencontrons Yeshoua, Myriam, Yossèf, Elishéva et Yo-hanan. Ainsi qu’un petit bébé du nom de Jude-Taoma-Didyme.

Le fameux frère jumeau de Jésus.

Voilà une révélation qui pourrait bouleverser tous les fondements de l’Eglise Catholique! C’est pour cette raison que notre personnage de Mickhael signe une chartre qui l’interdit de raconter ce qu’il a découvert…

Imaginez-vous, 2000 ans après, apprendre quelque chose d’aussi inimaginable? Cela remettrait tant de choses en question.

Les lectures religieuses, que l’on soit croyant, pratiquant ou rien de tout cela, sont toujours instructives. La religion (quelle qu’elle soit) a bercé notre civilisation et tous les peuples du Monde ont cru ou croient encore en un Dieu. Que l’on le veuille ou non, elle fait partie de notre histoire, de notre culture, de nos fondements.

J’ai passé un très bon moment de lecture, intéressant, poussant à la réflexion et aux questions inavouées et dans un format court (150 pages). Je le conseille aux apprentis théologiens, aux croyants, aux non croyants, aux réfractaires, aux esprits ouverts et à ceux désireux de se sentir un peu bousculés par une lecture qui sort de l’ordinaire….



Un petit mot sur l’auteur

Scientifique de formation, ni historien ni exégète mais passionné depuis dix ans par les aspects historiques de la Bible, Jean-Pol Samain est né en 1955 à Jemappes en Belgique.

81qdHO+AIkL._UX250_

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s