« La jeune fille rebelle » de Jean-Claude van Rijckeghem & Pat van Beirs – Chronique littéraire

« La jeune fille rebelle » est la toute première lecture-commune avec ma petite soeur Artémise, du compte Instagram artemiseandthebooks.

Elle signe l’ouverture de ma nouvelle rubrique :

« Le petit mot d’une lectrice de 13 ans »

J’ai reçu ce livre en Service Presse de la part des Editions Mijade (Merci Zoé ! 😍) et comme ma précédente lecture de cette même maison, j’ai beaucoup aimé ce livre jeunesse ! La couverture est superbe, tout comme celle des Fleurs brûlées. Si vous avez raté ma chronique, pas de panique… Elle est disponible en cliquant ici.

21584742_1725947127418038_942577345_n.jpg

 



Quatrième de couverture :

Marguerite est née par une nuit glaciale de décembre 1347. Son père, Louis de Male, Comte de Flandre, voulait un fils, un héritier. Il n’aura qu’une fille. À quatorze ans, Marguerite rêve de valeureux chevaliers, mais les princes qu’on lui présente ne sont que de pâle soupirants qui ne résistent pas à son caractère bien trempé et à ses effronteries. Le jour où son père lui annonce qu’il est temps qu’elle se marie, qu’il a choisi pour elle le fils du roi d’Angleterre, Marguerite se rebelle.

Un roman dans lequel l’Histoire prend corps et voix. On avale la poussière, on renifle les odeurs, le cœur des jeunes filles bat, on roule sur les lits et on s’y tord de rire ou de douleur.


Qu’en ai-je pensé ? 

Voilà une œuvre qui m’a rappelé avec bonheur mes années collège/lycée… Mes préférences littéraires de l’époque étaient portées presque exclusivement sur l’Histoire. Peu importait l’époque ou les personnages, j’aimai apprendre du passé à travers les livres. C’est un sentiment que j’ai retrouvé en me plongeant dans la vie moyenâgeuse de cette « jeune fille rebelle ».

J’ai adoré ! Parfois, il m’est agréable de laisser de côté mes lectures adultes pour me plonger dans les lectures destinées à un public plus jeune mais non moins passionnantes.

C’est une lecture fluide et dynamique. Dynamique, comme l’est cette fameuse Marguerite ! Son caractère bien trempé la rend profondément attachante et je me suis parfois retrouvée en elle. C’est passionnant de découvrir la vie de cette future Comtesse de Flandre. Elle a soif d’aventures et d’indépendance et elle le montre bien. Sa souffrance est réelle : le décès de sa mère et l’indifférence de son père la rendent parfois vulnérable… mais c’est également sa plus grande force !

Le rôle de la femme était trop souvent réduit à cette époque (et bien plus tard encore, malheureusement…) mais Marguerite est une féministe avant l’heure et j’aime ça ! 😉

Je tiens néanmoins à préciser le fait que cette lecture est une fiction : certains faits ou périodes sont approximatifs. Si la vie de Marguerite de Flandre vous intéresse, vous pouvez facilement trouver une biographie historique. 

Ce livre est passionnant : l’histoire ne cesse d’évoluer et la suite n’est en aucun cas prévisible. Je vous le conseille, petits et grands. J’ai passé un excellent moment de lecture.

Merci Zoé et les Éditions Mijade pour cette découverte historique et romanesque ! 😍


Le petit mot d’une lectrice de 13 ans !

14095955_1314797815199640_2446250550282865115_n 2
J’ai vraiment bien aimé ce livre et surtout l’héroïne de l’histoire, Marguerite cette jeune fille rebelle, qui va s’opposer à tous et surtout à son père. Pourtant, son histoire se déroule au Moyen Âge, à une époque où les femmes ne servent à rien d’autre que mettre au monde les enfants ; et pour les filles de la noblesse à renforcer les territoires par des mariages arrangés. Son père, le compte de Flandre voulait un fils, Marguerite se conduira comme un homme et décidera de sa vie. Le livre est passionnant, plein de rebondissements et on entre dans la vie de Marguerite avec elle pour combattre les injustices faites aux femmes au Moyen Âge.

« La jeune fille rebelle » existe toujours aujourd’hui, elle est celle qui nous ouvre le chemin vers la liberté.

Petite anecdote : la couverture du livre est magnifique, c’est un tableau de Léonard de Vinci représentant « Ginerra de Vinci »


Un petit mot sur l(es) auteur(s) :

Jean-Claude van Rijckeghem et Pat van Beirs sont les auteurs de trois romans jeunesse publiés en néerlandais. Ils ont également écrit le scénario du film Moscow/Belrgium remarqué au festival de Cannes en 2008 (Prix de la SACD).

rijckeghem.jpg
Jean-Claude van Rijckeghem a travaillé comme traducteur, reporter et journaliste avant de créer sa propre maison de production de films « A private View ».

Unknown.jpg
Pat van Beirs a enseigné l’anglais, le néerlandais et l’espagnol. Comme un traducteur, il a réalisé l’adaptation en néerlandais de films d’animation tels que Chicken run, Monstres et Cie, Le Monde de Nemo.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s