« Romain Gary » de Dominique Bona – Chronique littéraire

Magistrale biographie d’un personnage hors du commun.

IMG_1096.jpg

J’ai rencontré Roman Kacew, petit Roman venu de Pologne, réfugié à Nice, de père inconnu, de mère aimant pour deux. J’ai rencontré Romain Gary de Kacew, dans l’armée de l’air pendant la guerre, avec les femmes les plus belles à son bras, son premier livre publié et ses rêves immenses qui ne s’épuisent jamais. Romain, jeune homme fougueux mais douloureux, souffrant parfois, ayant plus d’ambition qu’il n’en faut, tout sauf humble, imbu de lui-même mais extraordinairement sensible. Romain et ses « amis » ou du moins connaissances, Malraux, Kessel (dont il refusa le siège à l’Académie française à sa mort). Romain, soldat de De Gaulle, aviateur dans les forces françaises libres.

Romain Gary, le diplomate respecté. L’écrivain controversé. La douleur et la force en un seul homme. Marié deux fois, la seconde fois à la femme de sa vie : l’actrice américaine Jean Seberg qui lui offrit son fils, son amour, son soutien sans faille et sa mélancolie partagée.

Romain Gary, deux fois Prix Goncourt, obsédé par la recherche lancinante du dépassement de soi même, obsédé par la vieillesse, par l’impuissance.

Romain, l’homme de grandes passions, de vastes ambitions. Romain, l’idéaliste, celui qui trouve que la terre n’est pas un endroit assez bien pour lui. Romain sous ses lumières antagonistes, sa face officielle et sa face asociale, sa face dominatrice et sa face inquiète, son profil de tyran et son profil de loup, tour à tour, maitre et victime, maitre de son destin, victime de ses peurs. Romain, l’écorché vif qui a mal à lui même et aux autres, qui souffre dans sa propre peau mais aussi dans celles des autres.

Malgré ses traits de dur, ses manières souvent brutales, Gary semble receler, derrière la façade, des trésors de tendresse et de sensibilité : celles qui ont lu ses romans sont les premières conquises. Il est, avec elles, un macho nostalgique du bonheur, qui les protège toutes, mais qu’elles consoleraient…

Romain-Gary_0_1400_948

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s