« L’anniversaire » de Robyn Harding – Chronique littéraire

La #TeamThriller du Cherche-Midi de cette année s’achève avec ce tout dernier thriller reçu il y quelques jours. A peine reçu, à peine dévoré. Comment finir en beauté !

IMG_3919.jpg



Quatrième de couverture 

Kim et Jeff Sanders habitent une jolie banlieue de San Francisco, où tout le monde connaît tout le monde. Leur fille, Hannah, est scolarisée dans un lycée huppé de la ville. Pour ses seize ans, elle décide de faire une fête à la maison. Un anniversaire avec ses amis, où tout ne peut que bien se passer.

Et où tout se passe très mal.
Quelques jours plus tard, le couple exemplaire de Kim et Jeff part à vau-l’eau, des secrets et des mensonges sont révélés, les meilleurs amis deviennent les pires ennemis.
Comment une simple fête d’anniversaire peut soudain faire dérailler des vies aussi bien rangées ?

Avec ce roman noir à la tension omniprésente, qui évoque tout autant la série Big Little Lies que Le Dîner d’Herman Koch, Robyn Harding nous emmène sous la surface lisse des apparences et des rapports humains, au moment où toutes les failles se révèlent. On aura rarement lu un portrait aussi saisissant de notre société en pleine confusion morale.


Qu’en ai-je pensé ? 

« S’efforçant de retrouver sa lucidité, Kim se rendit compte qu’il se passait quelque chose de terrible. Les larmes ruisselaient sur les joues de sa fille et il y avait quelque chose sur ses mains… quelque chose de sombre et d’humide, qui miroitait dans la faible lueur du radio-réveil digital… du sang. »

Cette couverture minimaliste donne le ton de cette oeuvre. Une allumette qui s’embrase, une minuscule flamme qui va finalement tout détruire sur son passage. C’est exactement cela. Tout part d’un anniversaire, 16 bougies sont soufflées. Le monde s’écroule.

Robyn Harding nous offre une véritable fresque de la société en nous plongeant dans le monde de cette famille à première vue « idéale ».  Et pourtant, pas si idéale que cela… Tout part de ce fameux soir d’anniversaire. Hannah fête ses 16 ans et elle a invité ses deux meilleures copines d’enfance ainsi que deux « nouvelles amies » populaires à qui elle aimerai tellement plaire.  Il y a sa mère, très stricte et intrusive.. et son père, trop papa-cool pour que cela soit naturel.

Les règles étaient simples : pas d’alcool, pas de drogue, pas de garçon. Chacune de ces règles ont été bafouées… Et il y a eu l’accident.

C’est une oeuvre très psychologique dont l’atmosphère est particulièrement malsaine. Je pense notamment au personnage de Lauren qui m’a mis extrêmement mal à l’aise. Vous voyez ce genre de personnage féminin à la Lolita, une jeune fille de 15 ans hyper-sexualisée ? Lauren est comme cela, une gamine un peu paumée et très entreprenante qui va tenter de séduire le père d’Hannah.

Ce thriller psychologique se lit très facilement et très rapidement. Le style est plutôt familier mais ce n’est pas dérangeant car cela correspond au style de l’histoire bien que les dialogues entre adolescents sont souvent très clichés.

Je tiens tout de même à préciser que ce thriller est un peu particulier : pas de cadavre, pas de réelle enquête, plutôt un roman noir et dérangeant qui traite du basculement d’une situation. Certains petits actes en apparence anodins peuvent avoir des conséquences dramatiques. Les masques tombent et chacun des personnages est analysé au peigne fin lors de cette descente aux enfers.

« Couple, famille, relations sociales, amicales… et si tout n’était qu’un joyeux leurre ? Réaliste, presque voyeuriste, ce roman donnant à voir les points de vue pluriels des différents protagonistes, se fait glaçant et délicieusement transgressif quand il nous transforme en spectateur de la chute de ceux qui avaient tout pour être heureux.
Robyn Harding démontre combien les apparences d’un foyer parfait peuvent être trompeuses et la rapidité à laquelle le vernis peut se fissurer pour faire apparaître toutes les failles sous-jacentes. »


Un petit mot sur l’auteur : 

Unknown.jpg

 

Robyn Harding vit à Vancouver.

L’anniversaire est son premier roman publié en France.

Publicités

Une réflexion sur “« L’anniversaire » de Robyn Harding – Chronique littéraire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s