« Une vie » de Guy de Maupassant – Chronique littéraire

« À dix-sept ans, radieuse, prête à toutes les joies, à tous les hasards, Jeanne quitte enfin le couvent. Dans le désœuvrement des jours et la solitude des espérances, de toutes ses rênes, le plus impatient est celui de l’amour… Oh ! Elle en sait des choses sur le frémissement des cœurs, l’élan des âmes. Elle les a si souvent pressentis, espérés, ces bonheurs-là. Aussi, lorsqu’il paraît, le reconnaît-elle sans peine. L’être créé pour elle… Julien ! Le même écho s’éveille en leurs cœurs…Le mariage scellera leur amour. Mais que suit-elle, lorsque le voile se déchire, des grandes étreintes, des secrets d’alcôves, des désirs d’hommes ? Que sait-elle de l’amour sinon sa poésie ? Alors ils se regardent… Les illusions, à peine écloses, déjà se fanent et bientôt ne sont plus. »

 

IMG_7336.jpg

Le génie littéraire de Maupassant tient toutes ses promesses et nous offre ici une œuvre superbe et si bien construite. On s’attache à certains personnages, on rejette les autres, on souffre avec Jeanne… La violence est d’ailleurs omniprésente, physique bien sûr mais également (et plus encore !) morale. Quel style ! Quel plume ! J’aime d’amour Maupassant et j’en redemande. De même que dans Bel Ami, un autre de ses chefs d’œuvres que j’avais adoré, Maupassant offre ici une véritable critique honnête et sans fioriture de la société de l’époque.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s