« Falaise des fous » – Livre audio – Chronique littéraire

Un livre audio ! Voilà de quoi changer vos habitudes de lecture. Pour la plupart d’entre nous, l’effervescence de la reprise a remplacé l’été et le calme des vacances. Partageant mon temps entre mes cours de master, mon job étudiant, mes préparations au concours des écoles de journalisme et tous mes projets personnels mettant les mots en scène (newsletter, blog, chronique littéraire, chaine Youtube…), j’avais très peur de devoir ralentir mon rythme de lecture. Et pourtant, j’ai pu continuer à dévorer ma littérature fétiche tout en modifiant une petite chose : l’alternance entre la lecture papier et la lecture audio.

Je remercie les Editions Sixtrid qui ont eu la gentillesse de me faire confiance en me faisant parvenir deux livres audio, Colère blanche de Cilla et Rolf Borjling et ce superbe Falaise des fous dont je vous parle aujourd’hui.

IMG_9118.jpg


Quatrième de couverture :

1868-1927 : de l’invention de l’impressionnisme à la traversée de l’Atlantique par Lindbergh, un Normand établi à Étretat entreprend le récit de sa vie. Orphelin de mère, jamais reconnu par son père, il s’est installé chez son oncle, dans la splendeur des falaises, après avoir été blessé lors de la sanglante aventure coloniale en Algérie.

Sous son regard, un homme peint : c’est Monet. Pour le jeune homme, qui ne connaît rien à la peinture, c’est un choc. La naissance d’un art et d’une époque se joue là, et, dès lors, il n’aura de cesse d’en suivre les métamorphoses, guidé par deux amantes, Mathilde, une bourgeoise mariée, sensuelle, puis Anna, passionnée. Elles l’initient à Monet, présent de bout en bout, mais aussi à Courbet, Boudin, Degas, Flaubert, Hugo, Maupassant… Tous passent à Étretat ou dans son voisinage.

De la débâcle de la guerre de 1870 à la découverte de New York, de l’affaire Dreyfus au gouffre de la Grande Guerre, c’est tout un monde qui surgit, passe et cède la place à un autre. Dans la permanence des falaises lumineuses, la folie de Monet affrontant l’infini des Nymphéas. Le tout sous la plume d’un homme qui a beaucoup vécu, beaucoup ressenti, aimé et perdu.

Fresque historique vertigineuse, saga familiale et amoureuse, évocation puissante de la pulsion créatrice : avec Falaise des fous, Patrick Grainville signe son roman le plus accompli, le roman d’une vie.


Ce que j’en ai pensé :

« Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une illusion rétrospective, non, le jeune Monet avait un regard magnifique. Il voyait quelque chose que je ne voyais pas. L’enchaînement rythmé de la falaise, son interminable théâtre découpé sur la mer tranchée de promontoires successifs remplissaient tout son être, y déclenchaient une émotion de la lumière et de ses variations, qui fut sa vocation, sa mission sur la terre. »

22 heures d’écoute… voilà qui peut en freiner certains. Je peux le comprendre. Mais l’histoire me tentait beaucoup (vous connaissez ma passion pour l’impressionnisme!) et la voix du narrateur me plaisait bien. J’ai donc décidé de remplacer ma lecture ou mon film du soir par l’écoute de ce livre audio. 2h30 par soir pendant une petite dizaine de jours.. comment vous dire que je m’endormais avec de l’art impressionniste pleins les oreilles, et que j’ai bien souvent rêvé de Monet et de ses contemporains. Que dire à part : « écoutez ce livre audio » ? Je me suis limitée à 2h30 par soir car le 1er jour, j’étais si prise dans l’histoire que je me suis endormie à 1h du matin!

L’auteur nous livre un récit puissant et fourni, empli d’une certaine nostalgie des époques révolues. On suit la voix du narrateur et on plonge dans l’une des plus belles périodes artistiques. Pour autant, je ne peux nier le fait que l’écoute reste très longue, même si le livre audio est écouté sur plusieurs jours.  Je recommande donc aux futurs lecteurs d’être préparés à l’avalanche d’informations qu’ils recevront. Les férus d’Art et de fresque artistique ne pourront être que comblés car ce roman, pour qui sait le lire – ou dans ce cas : l’écouter –  est un joli cadeau pour les amoureux de l’impressionnisme.

Pour Monet, le dieu de la peinture était le soleil. Et la brume légère qui n’en finissait pas de percer.


Un petit mot sur l’auteur :

AVT_Patrick-Grainville_2134.jpgPatrick Grainville est un romancier français né le 1er juin 1947 à Villers-sur-Mer (Calvados). Il a passé son enfance à Villerville, petite commune située à l’est de Deauville.
Professeur agrégé de lettres, il obtient le prix Goncourt 1976 à 29 ans pour son quatrième roman, Les Flamboyants.

Patrick Grainville a beaucoup écrit sur l’Afrique, où il a effectué une mission de coopération. Son dernier roman, La main blessée (2005), confronte l’auteur à la fameuse crampe de l’écrivain. Grainville y fait part également de sa perception du métier de professeur du secondaire. Dans la vie, il est professeur de français au Lycée Évariste Galois à Sartrouville. Patrick Grainville est également critique au Figaro littéraire. Mars 2018: élu à l’Academie Française, au fauteuil d’Alain Decaux.


Un petit mot sur la voix :

MHB150.jpgMarc Henri Boisse est acteur et metteur en scène. Il a joué au théâtre sous la direction de Richard Foreman, Bernard Sobel, Philippe Adrien, Pierre Blaise, Guy Pierre Couleau, Joel Dragutin, Christian Rist, Elisabeth Marie … Au cinéma, avec des réalisateurs tels que: Marcel Hanoun, Pierre Henri Salfati, Maria Koleva, Jean Paul fargier Pour Radio France, il participe à de nombreuses fictions radiophoniques. D’autre part, il a enseigné le Théâtre notamment pour la ville de Marly le Roi, l’école « Théâtre en Actes », la Faculté Paris 7 Jussieu. Il a également signé plusieurs mises en scène telles que: « les cahiers brûlés », « crime banal pour motif de peu d’intérêt », « Kleist automatique ». Il participe au comité de lecture du théâtre de la tempête.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s