« Cette maison est la tienne » de Fatima Fahreen Mirza – Chronique littéraire

Avant-hier soir, elle n’avait encore jamais entendu parler de ces taches qui s’amoncellent comme la poussière sur le coeur. Et si ne pas porter le foulard valait une tache, est-ce qu’une nouvelle se formerait chaque fois qu’elle déciderait de rester tête nue ?

Fatima Fahreen Mirza marque la Rentrée littéraire des Editions Calmann-Levy avec Cette maison est la tienne, un voyage dans les souvenirs les plus marquants d’une famille indienne chiite vivant en Californie.

Capture d’écran 2019-01-13 à 15.13.44.png

Quatrième de couverture :

« Hadia, Huda et leur petit frère Amar ont grandi sous le même toit californien. Le mariage d’Hadia est l’occasion pour les deux sœurs de revoir Amar, disparu depuis trois ans. Grâce à l’exploration de leurs souvenirs d’enfance, parfois tendres, souvent douloureux, se dessine une fresque familiale bouleversante où chaque enfant se joue des interdits pour tenter de grandir librement dans son corps, et dans son cœur. »

Ma chronique :


IMG_9243
J’ai beaucoup pleuré lors de ma lecture.
Cette maison est la tienne est un volcan de sentiments, d’émotion et d’amour familial. Dire que j’ai adoré ce livre ne serait qu’un doux euphémisme car cela va bien plus loin que cela. Cela faisait longtemps qu’une histoire ne m’avait pas autant touchée.
J’ai rencontré l’auteure il y a quelques semaines (grâce à la gentillesse des Editions Calmann Levy) et la sensibilité qui se dégage d’elle m’a rendue encore plus amoureuse de ses mots. Elle est d’une douceur et d’une humanité rare et elle a réussi à transmettre ces belles qualités à ses personnages.

C’est un livre très émouvant qui nous plonge au coeur des Etats-Unis, dans une famille indienne chiite très religieuse qui est tiraillée entre le rêve américain et les traditions religieuses qui font partie intégrante de leur vie. Sa plume sincère et douce me prend et me renverse toute entière. Les émotions qu’elle décrit à travers la vie de ces personnages sont si justes, si magnifiquement dépeintes, qu’elles semblent universelles.

Je voulais découvrir cette famille de l’intérieur et j’ai fait mieux. Je me suis introduite dans leur monde. J’ai vécu à leurs côtés. J’ai bu, j’ai mangé, j’ai prié, j’ai aimé. Avec eux. Et quand les pages du livre se sont tournées pour s’achever en ce dénouement si émouvant, j’était aussi triste que si je m’étais perdue moi même.

Je vous le conseille, bien sûr, et vous encourage à le lire et à le faire lire à votre tour à vos proches. J’ai hâte de pouvoir redécouvrir les mots de Fatima à travers une toute nouvelle histoire… Une jeune auteure prometteuse et un talent sans pareil pour développer les émotions : on ne peut que vouloir suivre de près son travail !

Et tandis que semblent sortir des pages l’Amérique de notre époque,  l’amour fraternel et la douleur d’une séparation violente explosent en mille éclats de sentiments entre les pages de Cette maison est la tienne. Ce livre, c’est l’offrande d’une femme, d’une soeur et d’une fille à ses origines. Ce livre, c’est une immense déclaration d’amour à laquelle on ne peut que répondre « Je t’aime, moi aussi. ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s