« Z, le roman de Zelda » de Therese Anne Fowler – Chronique littéraire

Les mots, même s’ils peuvent être bien maniés, ne révèlent parfois pas suffisamment l’émotion qui nous traverse. En réalité, j’étais simplement terrifiée à l’idée d’écrire cette chronique. Cette peur de ne pas réussir à trouver les mots justes pour exprimer réellement les émotions que j’ai ressenti. Ça vous le fait, parfois?

IMG_0466.jpg

J’étais Zelda, immergée corps et âme dans ce monde des années 20. Je portais ses longues robes sublimes aux décolletés vertigineux qui tombaient gracieusement sur le bas de mon dos. Mes cheveux étaient coupés à la garçonne, exactement comme le voulait la mode de l’époque. Je suis tombée amoureuse de Scott, et aussi de cet aviateur (toujours les aviateurs …). Hemingway m’a fait du charme, je dois vous l’avouer. Bien sûr, j’ai eu la gueule de bois après ces nuits à ne pas dormir, à boire, à aimer jusqu’à perdre la raison.  Et vous savez quoi? Je n’avais même pas honte. J’étais Zelda. Zelda était moi.

Alors oui, je sais bien. C’est une biographie vraiment très romancée. L’auteur a donné de sa personne et de son imagination en omettant parfois certains faits réels, en dépeignant un Scott alcoolique et brutal, ce qu’il n’était pas forcément (ou du moins, pas à un tel niveau). Mais peu importe. Je voulais découvrir le couple Fitzgerald et j’ai fait mieux. Je me suis introduite dans leur monde. J’ai vécu à leurs côtés. J’ai bu, j’ai mangé, j’ai dansé, j’ai aimé. Avec eux. Et quand les pages du livre se sont tournées pour s’achever en un dénouement tragique, j’était aussi triste que si je m’étais perdue moi même. « Z, le roman de Zelda » est donc un beau coup de coeur que je garderai longtemps en mémoire. Et bien sûr (si ce n’est pas clair pour tout le monde!), je vous le conseille. Quoi que… Si j’agis comme Zelda, ma possessivité prendra le dessus. En fait, non! Ne lisez pas ce roman, laissez-le moi, juste à moi. Comme Zelda voulait garder Scott pour elle. Comme Scott voulait garder Zelda pour lui. Je veux garder ce livre pour moi.


Un petit mot sur l’auteur :

220px-Therese_Anne_Fowler
Therese Anne Fowler est un auteur américain contemporain. Elle est surtout connue pour Z: Un roman de Zelda Fitzgerald, publié en 2013. L’œuvre a été adaptée pour la télévision par Killer Films et Amazon Studios, avec Christina Ricci et David Hoflin dans les rôles de Zelda et F. Scott Fitzgerald.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s