« De notre côté du ciel » de Hans Meyer zu Düttingdorf – Chronique littéraire

Coup de coeur de ma fin d’année, merci les Escales. 

IMG_1528.jpg


Quatrième de couverture :

Allemagne, années 1930 : Henriette, Hans, Charlotte et Karl sont les meilleurs amis du monde. Ensemble, ils forment la bande du trèfle à quatre feuilles et se sont juré de veiller les uns sur les autres. Tandis que les années passent et que le climat politique devient de plus en plus étouffant, Henriette et Hans tombent follement amoureux. Seulement, Henriette est juive. Pour rester en vie, elle devra fuir l’Allemagne, abandonnant derrière elle sa famille, ses amis et Hans. Plus de cinquante ans après, Henriette quitte l’Uruguay accompagnée de son arrière petite-fille Rachel pour retourner sur les lieux de son enfance. Débute alors un voyage terriblement émouvant pour Henriette, mais aussi pour Rachel, qui ne sait rien du passé de son arrière grand-mère. Un roman tendre sur l’enfance et le passage à l’âge adulte d’une fillette au destin bouleversé par l’Histoire.


Ce que j’en ai pensé :

Plus qu’une jolie découverte… un véritable coup de coeur qui m’a fait passer par énormément d’émotions… J’ai versé quelques larmes. A la fin surtout… Dans les dernières pages, lorsque l’histoire se termine, lorsque la quête s’achève et qu’Henriette arrive au bout de son épopée, qu’elle a obtenu les réponses à ses questions et qu’elle peut, enfin, partir le coeur en paix. C’est aussi une formidable relation intergénérationelle entre Henriette, presque centenaire, et Rachel, son arrière-petite-fille d’une vingtaine d’années. J’ai adoré ce voyage dans le temps, d’Uruguay à Berlin, des années 30 à nos jours, à la rencontre d’Henriette et de ses amis, Charlotte, la poupée blonde aux grands yeux bleus, Karl, le fils de dirigeant nazi complètement obnubilé par son Führer… et Hans, son grand amour qu’elle attendra toute sa vie.

C’est un bond dans le passé qui nous emmène au coeur de l’Allemagne, dans les familles juives allemandes qui voient leur vie tomber en ruine… au fur et à mesure qu’Hitler arrive au pouvoir.

Hans Meyer est un excellent conteur. Il nous balade entre deux époques, entre deux lieux, à la rencontre de la petite Henriette devenue aujourd’hui presque centenaire. Je vous recommande ce récit historique romancé, imagé, très dur mais très émouvant. Bon voyage aux cotés d’Henriette, vous ne le regretterez pas…. mais attention : sortez les mouchoirs!


Un petit mot sur l’auteur :

Hans Meyer Zu Düttingdorf.jpg

Hans Meyer zu Düttingdorf est musicien, comédien et coach d’entreprise. Allemand, il a appris à connaitre et à aimer l’Argentine grâce à son compagnon, Juan Carlos Risso qui a d’ailleurs contribué à l’écriture de La mélodie du passé.

(Sources : Babelio)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s